L’enseignement

mardi 17 novembre 2015
par  Jean

L’école

Contrairement à une idée souvent répandue nos ancêtres n’étaient pas illettrés. On trouve en effet l’acte de décès de François Mongé le 16/04/1690, profession : maître d’école ! Il fut enterré dans l’église [1].

L’enseignement comprenait 3 étapes.
En premier, la lecture.
Puis venait l’écriture
Puis l’arithmétique
Sans oublier, bien sûr, les chants religieux.

Ce programme parait évident si on pense que l’enseignement n’était pas obligatoire et que la fréquentation de l’école était plus qu’aléatoire. L’enfant ne se présentait que si rien d’autre ne le retenait à la maison ou aux champs.

Liste des clercs et instituteurs à Fosses :

1690 François MONGE décédé 16/04/1690 inhumé dans l’église.
1696 il est fait mention d’un maître d’école, nom inconnu, payé par le prieur curé 3 livres 8 sols pour ses gages.
1703 Antoine MONGE maître d’école cité comme témoin sur registre d’état civil.
1706 François MONGE, fils du précédent.
1709 à 1714 Pierre MONGE signe tous les actes de l’état civil ; d’après le grand nombre d’actes de décès en 1712, possibilité d’une épidémie.
1714 Nicolas le CHARTIER, clerc et maître d’école pendant 2 ans.
1715 Etienne BAHU, jusqu’en 1717.
1717 Pierre DENIN, jusqu’en 1722 ;
1727 Pierre HAMELIN, décédé le 13/01/1727, inhumé dans l’église.
1728 Mathieu BOURGEOIS , marié à Fosses à l’âge de 21 ans ; exerce 3 ans.
1730 Antoine MONGE, décédé le 31/10/1740, inhumé dans l’église.
1740 Modeste MONGE.
1740 à 1745 lacunes dans les registres.
1745 Nicolas ROSSIN, décédé le 25/02/1746 à l’âge de 50 ans. Son fils décède le 08/02 et sa femme le 15/02 de la même année.
1746 Michel ROSSIN .
1747-1748 Michel MATON.
1747 Michel GUAY, cité une seule fois sur les actes.
1748 à 1751 lacunes dans les registres.
1751 Etienne YVON ; il quitte la commune le 23/05/1756 pour Monlévêque.
1756 François RENARD
1760 Germain CRONIER.
1761 Nicolas Dominique GUILLERME.
1766 Elie POQUET ; il exercera jusqu’en 1804.


[1AM Etat civil