Hautin père, fils et … grand-père

jeudi 19 novembre 2015
par  Jean

Trois générations de la famille Hautin ont marqué l’histoire de la ville :

Nicolas, l’aïeul.
Le premier, prénommé Nicolas, était né en 1728 le 4 août. Il se marie avec Anne Marie Devaux, sans doute dans la paroisse de la mariée car l’acte ne figure pas dans les registres communaux. Ce couple donnera naissance à plusieurs enfants dont Nicolas Félicien sur lequel nous reviendrons.
Anne Devaux décède le 19 octobre 1775 âgée de 48 ans. Nicolas Hautin, alors âgé de 47 ans, va se remarier à Paris, église St Roch le 18 novembre 1778. Il décèdera à Marly le 7 mai 1804 à l’âge de 75 ans et sera inhumé dans le cimetière de l’époque situé près de l’église. Nous n’avons pas retrouvé la trace de sa tombe qui a pu disparaître lors du transfert du cimetière.
Nicolas était âge de 61 ans lors de la révolution ; ce sera le premier maire élu à Marly-la-Ville et il sa mandature durera jusqu’en 1793.

Nicolas Félicien
Nous n’avons pas trouvé trace de sa naissance mais l’acte de décès indique 26 octobre 1752. Il se marie le 5 février 1779 avec Truitier Anne Marie qui donnera naissance le 25 février 1780 à Nicolas Stanislas. Il décèdera à Marly le 19 août 1838 à l’age de 86 ans.
Nicolas Félicien avait 37 ans à la révolution Il pouvait donc commander la Garde communale.

Nicolas Stanislas}

Nous possédons le testament de Nicolas Stanislas. Il meurt sans descendant le 1 mars 1854 âgé de 74 ans et résidait à Paris rue du Faubourg Poissonnière. La donation testamentaire en faveur de Marly lui octroie la reconnaissance des habitants. Une stèle est élevée sur la tombe où il repose avec son père.
Il avait 9 ans à la révolution et était donc trop jeune pour y jouer un rôle.