Préparatifs

lundi 9 novembre 2015
par  Jean

Les préparatifs

L’ A.M.G.O.T.
Même si ce nom est de consonance germanique, son origine est américaine.

L’A.M.G.O.T. est l’acronyme de « Allied Military Government of Occuped Territories », soit Gouvernement militaire allié pour les territoires occupés. C’est un ensemble d’officiers anglo-saxons, préalablement formés à l’administration des affaires civiles dans des écoles spécialisées ; c’était une organisation qui dépendait des états-majors alliés.

L’A.M.G.O.T. avait pour mission d’assurer l’administration civile des territoires libérés ou occupés par ses alliés, en Europe comme en Asie. Selon les pays libérés, sa tâche était plus ou moins aisée. Des officiers américains devaient occuper les fonctions administratives telles que maires, préfets, etc, mais le Danemark et la France ont refusé cette administration, arguant du fait que leur gouvernement était légitime malgré l’occupation allemande de leur territoire. Une monnaie a été émise pour chaque pays. Le général de Gaulle refusa ces coupures qui arrivèrent malgré tout le 6 juin 1944. Le 8 juin 1944, le Gouvernement provisoire de la République française (GPRF) adresse une sévère mise en garde aux gouvernements américain et britannique, en précisant qu’il ne reconnaît aucune valeur légale aux vignettes qui ont été mises en circulation sans son avis. Malgré ces véhémentes protestations, les « billets AMGOT » furent utilisés dans les premières semaines de la Libération par la population normande, toutefois avec une certaine prudence. C’est ainsi que les Alliés utilisèrent les « billets AMGOT »pour dédommager les paysans dont les champs étaient réquisitionnés ou pour rétribuer les personnes embauchées par l’armée pour différents services. La population, qui ne les appréciait guère, les utilisa pour … payer les impôts ! Ils circulèrent en France jusqu’à la fin août 1944.


Navigation

Articles de la rubrique